Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

Un violoniste de rêve

9 Janvier 2012 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre : artistes d'hier et d'aujourd'hui

Violoniste Basilique (5)

Je ne connais pas (encore) son nom, mais il est devenu mon ami. Vous ne voyez-pas de qui je parle ? Mais du violoniste des marches de la basilique bien- sûr !

Quel que soit le temps, il joue. Il joue sur les marches de la Basilique, d'où il domine Paris. Seule, au loin, la tour Montparnasse semble être à sa hauteur ! Et il a du mérite à jouer du violon même lorsqu'il tombe une faible bruine, même lorsqu'il fait froid. Ses doigts ne semblent jamais engourdis, et son violon a toujours la même sonorité.

Lui ne semble jamais avoir froid. Il faut dire que, sans cesser jamais de jouer, il ne s'arrête non plus jamais de bouger. Un coup à gauche, un coup à droite, le nez sur les marches, les yeux levés vers le ciel, il est toujours en mouvement. Sans jamais faire une fausse note !

Et dans le même temps, il n'arrête pas de parler ! Non, je n'ai pas dis chanter, j'ai bien dis parler. Car ce qu'il dit n'a rien à voir avec ce qu'il joue. Il donne simplement des conseils aux gens ... pour prendre la meilleure photo. Moi je sais quel est le secret pour prendre la meilleure photo du violoniste ... Mais, chut ...

Comment, vous insistez ? OK, d'accord, car je suis vraiment trop sympa. Mais vous ne direz pas que c'est moi, promis ? Pour prendre une très belle photo, il faut se mettre au pied des marches, en se baissant le plus possible pour avoir à la fois dans le champ le violoniste et la basilique. En espérant que la photo ne soit pas floue tellement il bouge vite !

Mais ce que j'aime aussi chez lui, c'est qu'il joue de manière remarquable. C'est toujours des moments de pur bonheur si on n'est pas trop loin de lui  (comme moi sur la photo). Dommage que ce soit en plein air et en plein vent, le son part trop vite.

Et en plus, il joue de tous les styles, même si je pense, il a une préférence pour le Casatchok qui revient très souvent. Mais il le joue tellement bien. Moi, ce que je préfère, c'est son Ave Maria. Enfin, pas le sien, plutôt celui de Schubert. En passant, vous en connaissez beaucoup, vous, des chiens capables de faire la distinction entre les différents Ave Maria ? Vous avez de la chance d'être tombé sur moi, non ?

Quand  il joue l'Ave Maria, je m'assied à côté de lui, et je ferme les yeux. Je rêve qu'il fait nuit, et que nous sommes au coeur de la Basilique, là où le son doit être le plus pur, le plus beau. Un rayon éclaire le violoniste qui ne joue que pour moi, et franchement, c'est magnifique ! Mais l'Ave Maria est déjà terminé, et je retourne à la condition de chien qui ne pourra jamais entrer dans le choeur de la Basilique. Trop dommage !

Au fait, pourquoi le rêve d' un chien ne pourrait-il pas se réaliser ?

Bisous,

Apple.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

KaVioLin 14/01/2012 12:14


Voilà une bien belle rencontre qui vaut toutes les croquettes du monde