Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

Le Moulin de la Galette à Montmartre

24 Mars 2012 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre : monuments et statues

Moulin (Copier)

Connaissez-vous le Moulin de la Galette ? Pas encore ? Moi, si !

Depuis le moyen-âge, de nombreux moulins à vent ont rythmé la vie de Montmartre. Même si aujourd'hui, le cabaret remplace parfois le vent ...

Une des particularités des moulins de l'époque, est qu'ils ne servaient pas uniquement à moudre le blé. Ils étaient aussi utilisés pour presser les vendanges. Voire même concasser les matériaux nécessaires aux manufactures.

Le Moulin de la Galette est donc un des dernier vestiges de la grande époque des moulins à vent de Montmartre. Mais comme Montmartre est incapable de faire les choses simplement, le moulin de la Galette est en réalité constitué de deux moulins : le « Blute-fin » et le « Radet ».

Le Blute-fin, dont le nom vient du verbe « bluter », qui signifie tamiser la farine pour la séparer du son, est situé au 75 de la rue Lepic. Il existait déjà en 1622, mais était connu à l'époque sous le nom de "Moulin du Palais". Comme il se trouve aujourd'hui dans une résidence privée, vous pourrez le voir sur son monticule, mais malheureusement pas y accéder. Même si selon mes informateurs, il semble qu'il soit toujours en état de marche.

Le  Radet est quant à lui situé à l'angle de la rue Lepic et de la rue Girardon. Il a été construit en 1717.  Le moulin et les terrains qui l'entourent ont été inscrits au titre des monuments historiques par un arrêté du 5 juillet 1958. Aujourd'hui, au rez-de-chaussée se trouve un restaurant. 

En 1809, la famille Debray acquiert les 2 moulins. Le Radet, victime du progrès et de la concurrence, est transformé en 1834 en guinguette les dimanches et jours fériés. il prendra officiellement le nom de « Moulin de la Galette », en 1895. 

Le nom "Moulin de la Galette" provient de "La Galette", petit pain de seigle que les meuniers fabriquaient. Il était souvent servi avec un verre de lait ! A l'époque ...    car, le lait fut rapidement remplacé par du vin !

En 1915, le vieux moulin du Radet est menacé de démolition. Pierre-Auguste Debray l'offre alors à la société du Vieux Montmartre. Il sera déplacé (le moulin bien-sûr, par Pierre-Auguste !) sur son lieu actuel en 1924, et des restaurations seront effectuées en 1978 et 2001.

Dès le début du 19ème siècle nombre de peintres s'intéressent aux Moulins. C'est ainsi qu'il a notamment été peint par Renoir en 1876, par Van Gogh en 1886, par Picasso en 1900, par Toulouse Lautrec, par Van Dongen, par Utrillo en 1922 et 1949, par ... Et bientôt par Apple ? Non, je plaisante bien sûr. Car malgré tous mes talents, je reste un chien peu doué en peinture.

Lucienne Delyle a chanté Le Moulin de la galette.  Georges Brassens fait également référence au Moulin de la galette dans sa chanson Les amours d'antan.

Et vous, serez-vous sensibles au charme d'antan en passant devant le Moulin de la Galette ?

Bisous,
Apple. 
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article