Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

Le cimetière du Calvaire ouvre sa porte ...

1 Novembre 2012 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre

Le cimetière du Calvaire ouvre sa porte ...

Connaissez-vous le cimetière du Calvaire de Montmartre ? Pas encore ? Moi si !

Et je peux vous dire que j'ai du mérite !

Comme vous le savez, le cimetière du Calvaire fait partie des 3 cimetières de Montmartre. Avec le "grand" cimetière traversé par le pont Caulaincourt et le cimetière Saint Vincent. Situé 2 rue du Mont-Cenis, au pied de l'Eglise Saint Pierre, le cimetière du Calvaire a au moins 4 particularités.

La première, est qu'il est l'un des deux seuls cimetières parisiens situé juste à côté d'une église. Pardon ? Quel est le deuxième ? Mais le cimetière de Charonne naturellement. Et, avant que vous ne me posiez la question, je vous précise que le cimetière Charonne se situe dans le 20ème arrondissement, autour de l'Eglise de Saint Germain de Charonne. Eglise construite entre le 12ème et le 18ème siècle (à l'époque, on savait prendre son temps), ce qui lui donne une allure à la fois romane et presque classique. Pour une raison qui m'échappe, le cimetière a lui aussi été épargné par le décret de 1804. Qui interdisait l'inhumation dans l'enceinte des villes et des bourgs.

La deuxième particularité du cimetière du Calvaire, est que c'est le plus petit des cimetières parisiens. Avec une superficie proche de 600 m2, il n'accueille officiellement actuellement plus que ... 85 sépultures !

Sa troisième particularité, est que l'on parle parfois plus des personnes qui n'y sont pas enterrées, ... que de celles qui le sont. A ce titre, nous pouvons citer le sculpteur Jean Baptiste Pigalle, décédé en 1785. Et dont la sépulture a disparue. De même, et malgré une tenace légende, D'Artagnan n'aurait jamais été inhumé dans ce cimetière !

Enfin, sa quatrième particularité majeure, est qu'il n'est ouvert que ... le 1er novembre ! Et il paraît, depuis peu, pour les journées du patrimoine. Mais perso, je n'ai pas (encore) vérifié ce point. En tout cas, il est répertorié aux Monuments Historiques.

Et aujourd'hui, c'est justement le 1er novembre, jour de la Toussaint. Alors, pour tous mes amis qui n'auront pas la possibilité de se rendre au cimetière du Calvaire, j'ai décidé d'y aller pour vous. Pour prendre de jolies photos que vous pourrez retrouver sur l'album "Saint Pierre et le Calvaire". Par contre, compte tenu du temps, j'ai fais ce que j'ai pu pour les photos. Mais peut-être l'année prochaine fera t'il beau. Peut-être. Pas si sûr ...

Tout cela pour vous dire que j'ai vraiment du mérite de connaître le cimetière du Calvaire et d'y aller un jour de pluie, parfois limite tempête ! Car moi, la pluie ...

Allez,  revenons au cimetière du Calvaire. Situé contre un calvaire, d'où son nom, il a été officiellement créé en 1688, sur un terrain cédé par l'abbesse bénédictine de Montmartre, Marie-Anne d'Harcourt. Mais comme il était intégré à l'Abbaye Royale, il fut quasiment détruit lors de la Révolution. Et fermé.  Ce qui ne fut pas le cas de l'Eglise Saint Pierre fort heureusement. Il sera réutilisé de 1801 à 1831, date de l'ouverture du cimetière Saint Vincent.

De fait, si l'on s'en réfère à la liste officielle de la Mairie de Paris, la très grande majorité des personnes encore enterrées dans le cimetière ont vécues entre 1724 et 1830. Ce qui est assez rare pour un cimetière.

Et c'est ainsi, que parmi les sépultures des personnalités les plus demandées, toujours selon la Mairie de Paris, nous retrouvons celles des maires de Montmartre comme Pierre Finot, ou Félix Desportes. Qui fut le premier maire de Montmartre élu par le peuple en 1790. Mais nous retrouvons aussi la famille Debray, propriétaire et fondateur du fameux "Moulin de la Galette"

Vous pourrez également y croiser, par exemples, le Marquis de Saint-Georges, Lieutenant Général des armées du Roi, ou Monseigneur Etienne Bernier, chouan puis Évêque d'Orleans. Ou même Louis Antoine de Bougainville, célèbre navigateur et explorateur.

Mais le cimetière, et on en parle peut-être moins souvent, accueille aussi une fosse commune. Où reposent les soldats morts dans la prise de Paris par les alliés en 1814.

La porte en bronze du cimetière, date de 1980. Elle est l'oeuvre du sculpteur italien Tommaso Gismondi. Qui a aussi créé les  portes de l'Eglise Saint Pierre.

Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre
Cimetière du Calvaire - Montmartre

Cimetière du Calvaire - Montmartre

Et vous, franchirez-vous la porte du Cimetière du Calvaire ?

Bisous,

Apple.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brigitte brechler 04/11/2012 09:43


Bonjour Apple, j'ai fait des recherches sur la bohème - chantée par Mr Aznavour - et bien au temps ou l'expression culturelle et l'art connaissaient son apogée, les plus pauvres, se réfugiaient
dans une vie ou tout était poussé à l'extrême : la bohème, une sorte de philosophie ou de façon de penser. Ce mouvement existe pourtant depuis la fin du 17ème siècle, mais c'est au début du 20ème
siècle qu'il se retrouve à son zénith. Paris est alors la capitale du monde, réputé pour sa culture bohème, Montmartre devient en quelque sorte le siège des enfants de la révolution bohème....
voilà Apple, bonne journée et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Apple, Chien de Montmartre 04/11/2012 20:13



Bonjour Brigitte,


Merci pour cette recherche sur la bohème. Personnellement, je ne verrai plus la Bohème comme avant. Merciencore. Et il vrai que "la Bohème" chanté par Charles Aznavour, est un vrai chef d'oeuvre.


Au passage, pour tous nos amis qui l'auraient peut-être oublié, La Bohème de Montmartre, devant l'Eglise Saint -Pierre est aussi une brasserie. Devant laquelle vous trouverez souvent notre ami
"Paul le Mime".


La bohème continue donc ...


Apple.