Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

La savoyarde de Montmartre

13 Février 2012 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre : monuments et statues

Savoyarde

Connaissez-vous la Savoyarde de Montmartre ? Pas encore ? Moi si !

Au fait, ne l'aurai-je point évoquée dans mon article sur la Basilique de Montmartre ?

La première fois que l'on m'en a parlé, j'ai tout de suite pensé (bien sûr que les chiens  pensent, ce n'est pas comme les chats !),  j'ai pensé donc qu'il s'agissait du surnom d'une femme, ou d'un restaurant. Et bien, pas du tout ! Même si, de son nom de baptême, elle s'appelle bien Françoise-Marguerite !

Il s'agit en fait d'une cloche !  Son poids est de 18 835 Kilogrammes exactement. Avec son battant et ses accessoires, elle pèse 26 215 kilos. C’est la plus grosse cloche de France. Certains disent même du monde ! Mais je n'en suis pas sûr. Si vous le savez, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire. Merci !

 

Au passage, vous remarquerez que, contrairement à ce qu'auraient fait de nombreux chats, je n'ai fais aucune allusion de mauvais goût entre Françoise-Marguerite, le poids et la cloche ...


Lors de la construction de la Basilique du Sacré-Coeur, plutôt que de participer à  la souscription nationale, les savoyards préférèrent se distinguer en offrant une cloche. Qui fut fondue en 1891 à Annecy par l’entreprise Paccard.  Elle mesure 3 mètres de diamètre. La cloche, par l'entreprise bien sûr !

 

Tirée par 25 ou 28 chevaux, selon les versions, elle arriva dans la nuit du 16 octobre 1895, le jour de la Sainte Marguerite Marie. Elle a été transportée difficilement sur Montmartre, devant un public déjà très très nombreux. Mais avec moins de touristes qu'aujourd'hui.

La Savoyarde est abritée dans le campanile, au nord de la Basilique, qui, avec 84 mètres, est un peu plus haut que son dôme. Il est également de style romano-byzantin, avec au sommet un chemin de ronde, un cône et un lanternon. Il est l'œuvre de Lucien Magne qui a pris la direction des travaux de construction de la Basilique après le décès, en 1884, de l' architecte Paul Abadie. Et comme chien architecte historien, je ne suis pas mal non plus, non ?

D'après mes amis musiciens, le violoniste des marches de la Basilique, et Hugo le Harpiste, sa tonalité, très caractéristique, est celle d'un celle du contre-ut grave. Depuis 1969, elle a été rejointe par quatre autres cloches: Félicité, Louise, Nicole et Elisabeth, qui proviennent de l'église Saint-Roch, qui datent de la Restauration. Elles sonnent do, ré, mi, sol et font avec la Savoyarde un beau carillon.
   
Moi,  j'aurai trouvé normal que Françoise-Marguerite la Savoyarde trouve sa place au sommet du campanile.  Et bien, pas du tout ! Elle est placée tout en bas. À cause de son poids naturellement.

Et vous, aurez-vous la chance d'entendre la Savoyarde de Montmartre ?

Bisous,
Apple. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article