Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

Francisque Poulbot ... ami des enfants et peintre de Montmartre

17 Février 2012 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre : peintres d'hier et d'aujourd'hui

Poulbot Montmartre
Poulbot Montmartre

Connaissez-vous Francisque Poulbot ? Pas encore ? Moi si !

Enfin, quand je dis que je le connais, j'exagère un peu ! Pour une fois ! Car en fait, Francisque nous a quitté en 1946. Le 16 septembre pour être précis. Et vous connaissez ma précision légendaire ! Pourtant, je crois que cela m'aurait fait réellement plaisir de rencontrer Francisque. J'adore ses dessins. Cela me rappelle tant de souvenirs heureux. Et en plus, pour de nombreux Montmartrois, il reste un véritable symbole de Montmartre.

En fait, Francisque, malgré son prénom, est né à Saint-Denis, près de Paris, le 6 février 1879. Il est décédé à Paris le 16 septembre 1946. Il est inhumé au cimetière de Montmartre. Mais sa sépulture est difficle à trouver. Cependant, comme je suis un chien toujours aussi sympa, sachez qu'elle est dans la 9ème division, dans la deuxième rangée, à quelques mètres de celle de Jacques Offenbach. Et celle-là, vous ne pouvez pas la louper.

Il est né dans une famille d'enseignants. Il est l'aîné de sept enfants. Vous en connaissez beaucoup, de nos jours, des familles de sept enfants ?

Après des études au lycée Rollin (l’actuel lycée Jacques Decour), il n'ose pas se présenter à l'École des Beaux-Arts. Dommage. Ou peut-être tant mieux. Serait-il devenu ce qu'il est devenu s'il avait fait l'Ecole des Beaux-Arts ? Personne ne le saura jamais.

Quoi qu'il en soit, son premier dessin est publié en 1895 dans “Pêle-Mêle”. L'année suivante il adresse ses croquis à des revues. Son fameux reportage illustré de l’affaire de “Fort Chabrol”, paraît en 1899.

A partir de 1900, ses dessins commencent à être publiés dans la presse. Il devient alors rapidement un affichiste, dessinateur et illustrateur reconnu. Il s'installe dès lors à Montmartre.

Très attaché à la vie montmartroise, il participe, en 1920, à la création de la «République de Montmartre ». En 1923, pour venir en aide aux enfants nécessiteux de Montmartre, il ouvre un dispensaire rue Lepic. Qui fermera malheureusement en 1936. Faute de moyens. Déjà à l'époque ...

C'est à cette période, qu'il décida d'aider les Poulbots, les représentant des "titis parisiens". Les Poulbots sont des gamins des rues. Une illustration de Gavroche, le personnage du roman de Victor Hugo, "Les misérables". Ses Poulbots deviendront presque plus célèbres que lui !

Francisque POU8LBOT
Francisque POU8LBOT
Francisque POU8LBOT
Francisque POU8LBOT

Francisque POU8LBOT

 

En1925, il achète un hôtel particulier construit, au 13 de l'avenue Junot. Une frise décore la façade. Bien que beaucoup de touristes ne la voient malheureusement pas, vous pouvez encore aujourd'hui la prendre en photo. Encore un bon plan signé qui ... ?

Aujourd'hui encore, des peintres perpétuent la mémoire des Poulbots. C'est le cas notamment de Gil Bernard, dont vous trouverez une de ses oeuvres dans mon album "les peintres de Montmartre".

Et vous, serez-vous sensibes au charmes des Poulbots de Montmartre ?

Bisous,

Apple. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article