Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

Rencontre avec Gil Bernard, peintre de Montmartre.

28 Février 2016 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre : peintres d'hier et d'aujourd'hui

Rencontre avec Gil Bernard, peintre de Montmartre.

Connaissez-vous Gil Bernard, peintre de Montmartre ? Oui, bien sûr, puisque c'était l'un des portraitistes "officiels" d'Apple.

Savez-vous qu'il expose actuellement au restaurant "La Sicilia", 119 rue des Dames à Paris dans le 17 ème arrondissement (métro Villiers) ?

Au passage, comme je suis un chat toujours aussi sympa et utile, je vous signale que La Sicilia a 4 étoiles dans lafourchette.com, que la cuisine traditionnelle italienne est totalement faite maison, et que le tiramisu (fait bien sûr maison également) est juste top ! Et comme l'accueil est vraiment chaleureux et sympathique ... Et avant d'entrer, n'oubliez pas de regarder l'œuvre de Gil Bernard qui orne la façade. Et on dit merci à qui pour ce bon tuyau ?

Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17
Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17
Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17
Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17
Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17
Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17

Restaurant La Sicilia 119 rue des Dames Paris 17

Gil Bernard expose en compagnie de Monica C. Au fait connaissez-vous Monica C ? Pas encore ? Je vous la présenterai prochainement. Promis ! Et croyez-moi, je vous réserve plein de (belles) surprises ...

Pour en revenir à Gil Bernard, j'ai profité de l'occasion de pourvoir faire de nombreuses photos de son exposition, que je vous livre à la fin de ce post, pour mieux découvrir l'homme, le peintre et son parcours. Comme celui de bien des artistes professionnels de tous temps, il est loin d'être banal !

C'est en effet au début des années 60 que Gil Bernard est élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Reims. Et de fait, sa première exposition "internationale" a lieu en Allemagne, à Saarlouis (ville proche de Saarbrücken pour mes amis chiens moins doués que mois en géographie internationale), durant son service militaire !

Dès son service militaire effectué, en 1964, il découvre Montmartre et sa vie de bohême de l'époque. Il y rencontrera notamment, parmi tant d'autres personnages historiques de Montmartre, Bernard Buffet et son épouse Annabelle. De 1964 à 1970, il expose en permanence à la Galerie "Le Poulailler", rue Norvins.

Son mariage en Belgique en 1970 l'éloigne de Montmartre. Mais cela ne l'empêche pas de reprendre ses nombreuses expositions au sein d'institutions belges de l'époque comme la banque "Bruxelles-Lambert", mais aussi par exemple en tant qu'invité d'honneur à l'Abbaye de Villers la Ville. Témoignage de son passage à Montmartre, il continuera à la demande de l'agence Havas de Bruxelles, à effectuer portraits et caricatures. Et notamment celui de Sabrina, fille du talentueux Edouard Louis Joseph, baron Merckx, plus connu sous le nom d'Eddy Merckx. La classe, non ?

1973 reste également gravé dans sa mémoire. C'est l'année en effet où il effectue le portrait du comédien italien Marcello Mastroïanni, sous la caméra d'Yves Robert, dans le film "Salut l'artiste". Film dont les rôles principaux sont notamment tenus par Marcello Mastroïanni, Françoise Fabian, Jean Rochefort, ... Certes il n'a pas le rôle principal, et la scène est (très) courte, mais le souvenir reste impérissable ! Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer quelques images du film, le passage se situant à 1 heure et 06 minutes du début.

Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973
Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973
Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973
Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973
Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973
Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973

Salut l'artiste - Film de Yves Robert - 1973

Les aléas de la vie le font ensuite revenir dans sa Picardie natale, où il continue ses nombreuses expositions, ponctuées d'interviews télé régionales. Mais l'international ne l'oublie pas, et notamment l'Autriche où il expose également. C'est ainsi que nombre de ses œuvres sont dispersées au 4 coins du monde et notamment chez des collectionneurs de Californie et du Canada.

Au début des années 1990, Gil Bernard sort de ses formats traditionnels et se lance dans les fresques. D'abord, en 1992, dans celle du Manoir de la Canche à Huby Saint Leu (Pas de Calais), puis ensuite à Dinard, où il réalise une fresque de 7 mètres sur 2 mètres. Impressionnant, non ?

Mais, malgré tout, l'attrait de Montmartre pour un artiste reste le plus fort. Il y revient en l'an 2000, pour y reprendre une activité de portraitiste, ponctuée de quelques tableaux, ce qui lui permet d'exposer à nouveau aujourd'hui, des œuvres plus contemporaines, même si une oeuvre ancienne subsiste dans l'exposition. Cette oeuvre à une histoire exceptionnelle. Mais comme j'ai promis de ne pas la raconter ... Enfin, je vais essayer de négocier avec Gil Bernard pour pouvoir le faire une prochaine fois ... Déjà, je vous laisse le soin de la trouver au sein de la galerie de photos ci-dessous.

Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016
Gil Benard - Février 2016

Gil Benard - Février 2016

Et vous, aurez-vous l'occasion de faire une fabuleuse rencontre avec Gil Bernard lors de votre prochain passage à Montmartre ou à la Sicilia ? Je vous le souhaite ....

Bises, et à bientôt peut-être ...

Gini.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

michels 29/02/2016 20:53

Nous serions bien sûr ravis de découvrir l'endroit et les oeuvres lors de notre prochain passage

Apple, Chien de Montmartre 29/02/2016 22:03

Je serais ravie de vous le faire découvrir
Bises
Gini