Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Montmartre, entre chien et chat

Philoponiste ès Montmartre

20 Février 2016 , Rédigé par MonMontmartre.com Publié dans #Montmartre

Philoponiste ès Montmartre

Connaissez-vous les philopinistes ès Montmartre ? Pas encore ? moi si !

Pour mes amis chats, et surtout chiens, moins érudits que moi et qui ne sauraient pas encore ce qu'est un philopiniste, je vous précise qu'un philopiniste, appelé parfois aussi philopin, est un collectionneur de pin's. Vous savez, cette petite épinglette très à la mode au début des années 1990 ... A cette époque, et alors qu'internet n'était quasiment pas présent dans les ménages, il existait néanmoins des livres, des catalogues et des bourses d'échanges de ce petit objet. Ce qui a permis à certains pin's, comme dans toute mode, d'atteindre des sommes importantes.

Oui, je sais. 1990, c'était il y a 25 ans. Et depuis beaucoup d'autres modes sont passées. Mais grâce au développement rapide d'internet, il reste aujourd'hui de nombreux collectionneurs de pin's dans le monde, souvent avec des spécialités thématiques. Et cela tombe bien, car moi, ma spécialité, c'est ... Montmartre !

En fait le pin's avait un ancêtre. C'était ... ? Vous donnez-votre langue au chat ? Oui, je sais. Pour moi, cette blague est (trop) facile ! Mais je l'aime bien quand même ... Selon mes sources, l'ancêtre du Pin's donc, c'est ... le badge. Connu dès le 18ème siècle si j'en crois les manuscrits que j'ai pu consulter, le badge a eu son heure de gloire dans les années 1970. De là à dire que les modes, même si elles évoluent reviennent tous les 20 ans, il n'y a pas loin ... Mais à la différence du badge, beaucoup plus gros et qui s'attache à l'aide d'une aguille qui traverse un vêtement, le pin's se fixe à l'aide d'une attache, le plus souvent de couleur dorée, appelée papillon. Moi, le papillon, j'aime bien. Et vous ?

Selon mon dictionnaire anglais-chat, le pin's viendrait du mot anglais pin qui signifie épingle. Il est apparu en France dans le milieu des années 50, avec celui d'Europe 1 en 1956. Qui sera suivi en... 1968 par celui de l'ORTF. Pour mes amis chats, et chiens, nés récemment, je vous expliquerai plus tard ce qu'était le concept de l'ORTF à l'époque, car je ne peux pas tout expliquer le même jour. Mais sachez qu'en gros, c'était l'ancêtre de la triple play versus vidéo. C'est plus clair comme cela ?

C'est en fait le tournoi de Roland Garros, en 1987, qui lance réellement la mode du pin's. Comme toute mode pour des raisons assez inexpliquées. Mais le fait est qu'entre 1987 et les jeux d'Albertville de 1992, de nombreux pin's commémoratifs, mais surtout issus de marques commerciales ont vu le jour. Souvent gratuits, ces pin's ont rapidement fait l'objet de collections.

D'autant plus que les pin's ont été fabriqués dans différentes matières, parfois surprenantes, telles que le bois, le plastique ou la porcelaine. Même si la très grande majorité est constituée par de l'email a froid, ou une résine.

Comme tout phénomène de mode, et pour des raisons toujours aussi inexpliquées, l'intérêt pour les pin's diminuera progressivement après les jeux. Sans qu'il n'y ait forcément un rapport.
Si quelques pin's continuent à voir le jour, ils ont le plus souvent un caractère commémoratif.

Aujourd'hui, je n'ai encore que 5 pin's dans ma petite collection. Dont 2 Arthus Bertrand. Les collectionneurs apprécieront. Mais tous de Montmartre ! Compte tenu de la difficulté à trouver des souvenirs de Montmartre, j'en suis très fière. Et qui sait, bientôt plus ?

Pin's de Montmartre
Pin's de Montmartre
Pin's de Montmartre
Pin's de Montmartre
Pin's de Montmartre

Pin's de Montmartre

Et vous, êtes-vous ou deviendrez vous philopiniste, ès spécialité Montmartre ?

Bises, et à bientôt peut-être....

Gini.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article